Le Blog

Articles plus récents...

Qu'est-ce que la voyance ?

Les multiples événements derniers et vos nombreux appels et/ou visites font que le temps passe si vite que j'en ai délaissé ma plume et mon calepin. Et pourtant, c'est un vrai plaisir de plancher sur certaines réflexions qui vous tiennent à cœur.

A vous, chers clients qui venez si régulièrement nous visiter aussi bien sur notre site qu'en face-à-face. Chaleureusement, notre accueil et notre service qualitatif vous reçoivent toujours avec professionnalisme. Les tables de consultation de nos salons, connus depuis plus de 20 ans, sont un endroit de partage et d'échanges basés sur la discrétion et la diversité des supports.

Toujours disposée et prête à répondre à toutes vos questions notre équipe est sollicitée en permanence par vos rendez-vous et vos visites! Nous mettons nos pratiques en cartomancie et nos multiples outils ésotériques à votre disposition de manière à éveiller votre fervente curiosité.

Quelques questions reviennent sans cesse dans le "jargon tarologique" et méritent, tout de même, le détour. Régulièrement l'abord d'une rencontre se présente avec le sempiternel "Que voyez vous dans mon avenir?".

Chaque jour, je suis impressionnée du nombre de personnes venant à moi en me questionnant sur les "dons de voyance"... Depuis des millénaires, chaque civilisation possédait des pratiques religieuses ou des rites dont cet art de la divination.

De file en aiguille, l'art de deviner se faisait par le "devin" qui vient du latin "divinator" donc le fait de présager, deviner et de "voir" se vulgarise et le "voyant" devient le "mot clé" pour celui qui aurait ce "don".

Après trente années de pratique, je peux vous affirmer que le "don" est naturel et qu'il convient à chacun de cultiver son propre don. Quel qu'il soit, vous vous dirigez là où vous aimeriez apprendre. Votre nature vous pousse vers vos dons.

Celui de la tarologie développe particulièrement votre intuition, si précisément, elle repose sur des bases solides dont l'instrument philosophique du tarot représente la clé de la connaissances par excellence. L'univers du tarot appelle à la bienveillance et l'intégrité morale afin de limiter les inclinaisons personnelles qu'induisent la perception de certains aspects, le refoulement d'autres ou les projections personnelles du tarologue.

"Mais comment voyez vous?"

L'intuition est au service du tarot. L'intuition doit être guidée par le langage logique du tarot reflétant l'homme et l'univers dans sa totalité. Ses principes universels

constitués d'archétypes limités (des forces qui produisent des effets) participent à l'organisation de la vie. Et le tarot anime tous ses principes. Le tarologue expérimenté se place (par son application pratique et intégration de ses icônes symboliques) dans une position particulière. Celle ci apporte un moyen de développement personnel et de croissance en synchronicité harmonieuse avec le monde.

L'intuition est un don naturel que nous possédons tous. L'inspiration vous pousse toujours vers votre don que ce soir la musique, le chant, la cuisine, la peinture, la communication, le don de soi au travers de certaines vocations, disciplines ou encore les cartes. Tous ces dons concourent à élever en nous des qualités ou des prédispositions pour favoriser le meilleur de nous-même.

La personne qui éprouve le désir d'apprendre possède en elle le don et même plus précisément cette "faculté" qui suppose ici un développement visant à la faire passer de latente à manifeste.

" Est-ce un don?"

Alors que le don se définit comme un privilège que seuls certains possèdent, l'intuition se cultive par la pratique et l'expérience. Or, Ouvrir son canal de réceptivité pour se fondre dans le niveau de conscience du consultant c'est devenir son miroir. Ce travail implique la "vacuité" absolue de la personne toute entière pour que "l'autre" se révèle à lui. Cet état atteint, notre inconscient est celui qui nous guide vers la meilleure attitude à adopter afin de ne pas transgresser les limites du consultant.

Ce "don" en soi devient une attitude qui, par intégration consciente de ces principes de vie, va ouvrir un champ afin de créer des résolutions constructives.

L'ensemble des principes de vie sont représentés sous la forme d'une initiation s'approchant de la vérité dont un système cohérent et une structure propre à découvrir.

La structure cosmologique du tarot est intégralement générée par la matrice cosmologique universelle connue sous l'appellation du cube de Métatron. C'est donc par un ensemble de rapports déterminés et rigoureux conférant au tarot (et au travers de toutes les lames) que découle toute sa force et sa cohérence logique que ses aspects codifiés sont recoupés par un seul et même langage (système) qui n'est autre que le Logos universel.

La difficulté du tarologue est de se maintenir le plus près possible du logos universel. (L'art et la science sacrée s'expriment au travers des principes universels interprétés dans ses icônes, ses dessins. Le tarot représente un modèle du Monde doté de codes reliant l'homme et l'univers.)

"Comment se déroule "La consultation" sous l'angle de l'intuition?"

Au moment d'une consultation, le tarologue doit offrir des possibilités d'actions, aucune prise de pouvoir ne peut se ressentir. Durant ces instant de "reliance" avec l'intuition, il y a une perte de la notion du temps. L'espace temporelle s'élargit jusqu'à imprégner totalement mon être et me fondre dans le phénomène marquant ou le détail précis.

Je ne vois que ce qui doit être vu et toute mon attention se concentre sur tout ce qui doit apparaître et qui est caché à la conscience habituelle.

Cet état de présence intense puise son énergie dans ce qu'il y a de plus primitif en moi: l'instinct. Le rationnel se libère et se relie à d'autres forces appartenant à d'autres dimensions.

L'acceptation la plus sincère des pulsions instinctives animent l'esprit pour parvenir à les maîtriser. Un sévère état d'alerte est présent pour ne laisser fuser que ce qui est utile pour le consultant. Durant cet état d'ouverture et par l'intermédiaire de l'outil magique qu'est le tarot, la lecture permet de se relier à tous les détails cachés à la conscience ordinaire. Apparaît juste ce qui doit êtreperçu et vu.

L'univers de l'inconscient peut alors devenir mon allié et transmettre les messages précieux de façon à ce que l'information touche mon consultant puisqu'il en fait l'expérience dans sa propre vie.

Tous plans ou intentions quelconques disparaissent, seule la "super conscience" diffuse son énergie créatrice avec son flot d'images "imaginaires" perceptibles à la conscience par le lien du tarot et de tous ses symboles imagés.

L'attention et la concentration sont à leur maximum, le présent devient action pure… tout sentiment et désir s'évanouissent, toutes projections personnelles, morales et conceptions intellectuelles s'abolissent.

C'est le moment où je ne suis plus que "transmetteur" ou canal, l'information peut fuser, me parvenir tel un flot d'images ou de paroles non pensées mais dites au rythme d'un ressenti vécu comme une réalité subjective et vibrante au présent.

Le tarologue doit s'oublier lui-même dans l'optique de se "donner" totalement dans une parfaite neutralité. Atteindre le plus proche possible l'état de vacuité devient le moteur de la lecture qui se fond alors sur le monde de l'autre et non plus sur le sien.

En somme, se dissoudre complètement en soi-même est la formule qui permet de révéler le niveau de conscience de mon consultant. Etre conscient de ses projections, mener les interprétations objectivement, ne pas s'ériger en Juge, être disposé à ne rien forcer, abandonner toutes intentions de diriger l'autre ou se sentir supérieur participent hautement à cette dissolution. Le tarot reste un langage intelligent qui ne peut être utilisé de façon capricieuse ou à l'aveuglette.

Car quoi que l'on puisse dire le tarot lit le présent pour le consultant qui croit connaitre ce qui le conditionne réellement. Pourtant, il est une véritable inconnue car à toutes traces de son passé, les problèmes et les maladies ont engendrés consciemment ou inconsciemment certaines déficiences psychologiques acceptées ou non. Et le tarot est là pour faire comprendre l'incompréhensible, ce qui sort hors de cette compréhension. Cela ne représente pas une vérité mais l'abondance de l'interprétation fragmentaire ne pourra que le rapprocher de sa vérité ou de la connaissance.

Sans imposer une vision pour ne pas en interdire d'autres, il est intéressant d'offrir des possibilités d'actions qui correspondent aux représentations subjectives du consultant. Chercher l'Ordre qui le fera le moins souffrir est la voie prônée car le monde s'ordonne de mille et une manières. De même que l'aider à découvrir sa nature, ses objectifs, ses buts, ses barrages, ses blocages, l'ouvrir à de véritables solutions. Très souvent une personne est absente à son trouble profond et lui montrer par ses lames tirées de ses propres mains les régions muettes de sa propre existence est une révélation vidente intrinsèque au Tarot et qui touche directement.

Et croyez moi, cent louanges ne valent pas la mise en évidence de la souffrance connue. Je n'aborderai pas aujourd'hui l'aspect plus pratique d'une consultation qui sera un autre thème développé ultérieurement. Nous finaliserons la semaine prochaine, les dernières questions souvent posées. Démystifier le malaise qui règne autour du tarot divinatoire n'est autre qu'une méconnaissance totale du domaine lorsqu'il est pratiqué dans les règles de cet art. Désamorcer certains préjugés par la compréhension sur le phénomène "voyance" et plus exactement "le tarot" fait découvrir qu'il est un être à part entière, oeuvre unique dotée d'intelligence, de pertinence et d'amour.

Govenka






"Lâcher prise"

Bonjour à vous tous qui, progressivement, prenez plaisir à découvrir notre site internet de la Voyance et nos différents talents ! 

Pour ma part, j'alimente notre blog avec grand intérêt afin de vous donner un aperçu des multiples facettes du tarot considéré telle une œuvre purement hermétique. En effet, seul un Maître peut en fournir les clefs et retrouver les aspects codifiés par des indices clairs comme les marqueurs géométriques et de cette façon de pénétrer l'arcane. La façon dont j’amorce mon travail et cette prise en charge est axée davantage sur la connaissance de soi-même et ce qui nous empêche d'être heureux pour pouvoir se tourner vers un avenir plus serein...

 

Souvent,on entend dire: "il faut lâcher prise" mais qu'est-ce que cela veut dire:

Voici un exemple de tirage où le tarot a toute sa raison d'être pour aider ma consultante à s'affranchir de certaines luttes de pouvoir et engager ce mode de réaction libérateur qu'est le "lâcher-prise".

Phong n'est jamais rentrée dans un salon de Tarologie mais sous le conseil d'une amie, elle décide de franchir le pas de notre "Maison de la Voyance". Elle veut aborder le monde des symboles et de la voyance.

Phong est très claire, sans artifice et d'une simplicitéfrappante. Son regard est droit et direct. Son tirage:

Elle me demande de la situer dans sa vie en général et soulève un problème important au sujet de sa fille.

Elle éprouve un sentiment de grande déception envers elle, dit-elle. Elle sourit et c'est tout.

 

Lecture et analyse du jeu:

Phong parait plus anxieuse qu'elle ne le montre.

L'énergie du jeu cache une solution venant d'elle qu'elle ne perçoit pas encore.

Elle ne parle pas du lien qui la relie à son conjoint, bien qu'il transparaisse. Elle est en proie à un conflit intérieur avec cet homme indécis et silencieux sur les motivations de son départ. La situation est annoncée comme se clôturant rondement sur elle-même, une page tournée ou la fin d'un cycle pour elle.

La déception éprouvée envers sa fille est évoquée par l'attitude

négative qu'elle a adopté envers son père. Seraient-ils en brouille,s'éloigne-t-elle de lui ?

J'imagine que Phong espère secrètement encore "sauver ou rétablir" leur entente. Leur fille semble avoir été le trait-d’union entre ses parents.

Elle craint qu'il se détourne de ses engagements passés où la réussite de sa fille primait.

 

Pourtant le principe de l'échange et de la communication est devenu destructif entre eux. Ils ne sont plus connectés aux mêmes attentes. La douceur de cet équilibre reposait sur le "désir de la maman". Se laissant entraîner dans son sillon, cette énergie ne pouvait se révéler à long terme que menaçante car trop fragile. D'où la déception exprimée par Phong.

 

Nœud du problème:

 

La dynamique du jeu repose sur une situation bouclée. Un refus de laisser circuler librement les échanges naturels. Le manque de transparence. La suprématie de cette situation qui ne domine plus par sa

force matriarcale et un rapport de détachement s'inscrit pour "sortir" d'un problème. Le mouvement est orchestré par le père visant l'éloignement de tous liens de dépendance installés et des attaches contractuelles.

 

Une sensation de malaise règne, il faut sortir de cette spirale d'échanges négatifs. Phong tourne en rond. L'alternance des mouvements de sa vie actuelle montre qu'il faut revenir à l'essentiel: accepter ce blocage de vie, le dépasser et aller plus loin. Un grand principe de vie s'apparente à la dimension des transformations vers la progression. Je lui explique que ce blocage est lié à une énigme émotionnelle sûrement en relation avec le père de ma consultante. Elle réagit spontanément par une attitude crispée.

Son mari ne se sent plus investi par son rôle de père. Il cherche à se soustraire de la colère et de la pression de sa femme. Il veut avancer librement. Ce n'est pas un échec pour lui, c'est une reconversion vers un mieux-être. Peut être pour tous finalement. C'est le moment de faire "éclore" des projets et d'être créatif.

 

Je soupçonne que Phong porte en elle un projet sur le plan personnel et professionnel qu'elle voudrait mener à terme. La mutation est déjà engagée. Elle craint les intentions de son mari et, par conséquent, qu'il la bloque. Leur communication semble devenue inaudible voire conflictuelle. Qu'a-t-il donc dans la tête?

Contrairement à ce qu'elle semble vivre, elle voudrait que leur fille préserve un lien positif avec son père pour entretenir une dynamique positive entre eux. Que sa fille puisse bénéficier de son soutien dans ses études et d'un accompagnement financier.

Pourtant l'entente entre le père et la fille est absente. Ils ne sont plus en osmose, ils n'ont plus les mêmes centres d'intérêt. Une invitation au détachement est préconisée. Malgré la volonté inverse de ma consultante.

 

Le conseil du tarot:

 

Ma consultante est dans un schéma de projection de sa relation passée avec son propre père qui l'aurait empêché d'évoluer dans la vie au niveau des études et sur le plan professionnel.

Elle a endossé ce rôle protecteur veillant sur la qualité des échanges pour éviter que sa fille subisse l'expérience dévalorisante qu'elle a elle-même vécue.

 

Il lui est conseillé de lâcher prise, de ne plus agir comme "intermédiaire". Progressivement chaque élément va reprendre sa place initiale. Elle va se relâcher, se concentrer sur ce qui doit se faire maintenant.

Il est bon qu'elle laisse leur relation reprendre les vraies apparences, celles qui ne seront pas trompeuses. Elle va sortir de l'illusion. C'est ici que la souffrance prend finalement une fin.

 

Cette nouvelle attitude adoptée va libérer la pression et la résistance engagée.

Ne plus chercher à maintenir ou lier une entente forcée va désamorcer cette lutte. Le lien entre le père et la fille est en décroissance, une déception est là. Cela devient leur problème, il leur revient le fait de travailler cet attachement dans le temps.

Dès lors, ma consultante ouvre son cœur et elle peut désormais travailler sur sa réussite potentielle, là où elle n'ose pas s'affirmer. Qu'a-t-elle comme projet à mettre en place? La réalité de Phong semble se définir par rapport à son métier. Elle doit trouver sa véritable identité en s'investissant à fond sur ses aspirations. Elle peut enfin accéder à son but et la réalisation de ses ambitions.

Conclusion:

Ma consultante est émue, une tension énorme s'échappe d'elle. Elle se contient encore. Le tarot vient de la confronter à son état intérieur, l’exploration des cartes l'a guidée au plus profond d'elle-même. Elle souhaite réfléchir, penser à tout ce qui vient d'être dit. Elle vient m'embrasser chaleureusement, me remercie parce qu'elle pense qu'il est temps pour elle de se lancer à fond dans l'activité qu'elle a toujours voulu mettre en place. Elle admet que son père l'a bloquée durant toute sa vie par manque d'attention, d'encouragement, de protection, de reconnaissance, d'amour simplement.

Cela l'a poursuivi toute sa vie. Elle s'était promise que sa fille ne vivrait pas son drame.

 

La semaine prochaine, je m'éloignerai de l'étude du tarot et vous invite au prochain rendez-vous à parler du mystère des symboles au travers du tarot et du travail de recherche des sens.

A très bientôt.



Govenka






Le tarot comme "Guide"

Il y a quelques semaines, nous parlions de " l'Amour de soi ". Le tarot nous ramenait à découvrir que sans cette prise de conscience, il était impossible de cheminer vers une vie constructive. Le cas de Fabienne nous en démontrait l'importance. Cette semaine nous utiliserons le tarot comme "Guide" au travers d'un tirage qui en dit long sur la connexion à établir, dans certains cas, entre "notre petite voix intérieure" qui nous parle et le tarot qui "exprime" notre ressenti.

Jeannine vient me consulter pour simplement "écouter ce que le tarot" pourrait lui dire ou donner comme conseil. Elle me révèle qu'elle a quatre-vingts ans. Jeannine est belle, rayonnante, souriante et encore pleine de vie. L'expression de l'amour et de la gentillesse. La vie semble être bien plus une amie pour elle que tout autre chose.. Jeannine a besoin de parler et de "vider son sac" comme elle me dit. En effet, son bon cœur l'a mené à vivre une magnifique histoire d'amour avec un mari exemplaire qu'elle a accompagné jusqu’à son dernier souffle. Étant atteint d'une grave maladie, les dernières années furent très pénibles, vu qu'elle le soigna telle une infirmière.

Son tirage: Interprétation:

Ce jeu est troublant puisqu'il représente une situation de Jeannine vécue par son passé et surtout ce qu'elle a pris la peine de m'en expliquer avec tant d'émotion.

L'ambivalence règne puisqu'il soulève la présence d'un homme dans sa vie dans un passé récent (Empereur) pouvant aller jusqu'à quelques années alors que son mari est décédé depuis au moins dix années. Symboliquement, sa vie traverse une crise par la présence d'un homme (Hermite) représenté par une figure patriarcale liée à des conditions de santé devenues précaires (Hermite, arcane XIII, Maison-Dieu). La solitude intérieure de cet homme est si présente qu'elle cède sa place à une angoisse paralysante (Arcane XIII /Hermite). Les sentiments d'abandon, de "déchéance" et même de"mort" sont très présents. Il semblerait même que cet homme se soit peu à peu dépouillé car du statut d'Empereur il évolue et passe à celui de l’Hermite, il délaisse donc son "trône" il se serait vraisemblablement détaché de la matière...

Ce qui frappe forcément notre jeu c'est que Jeannine n'apparait pas, excepté la nature du service qu'elle pourrait apporter. Elle revit un chemin déjà parcouru et un travail accompli, elle doit tirer des leçons, une mutation est indispensable. Raison pour laquelle Jeannine est devant moi. Elle attend des conseils, elle est réceptive telle une braise prête à jaillir. Mais à l'heure d'aujourd'hui, l'obscurité est là... Fort à penser qu'elle vit une situation en relation avec un homme lui rappelant un vécu (Jugement).

Analyse:

La problématique se situe sur la difficulté pour elle d'abandonner une situation connue. Elle est en crise car elle voudrait "partir", elle se prépare à abandonner quelque chose pour rentrer dans une nouvelle ère. Quelque chose semble la retenir à l'heure actuelle mais elle est face à l'inéluctable fin d'une situation. L'arrêt d'une vie et très sûrement celle d'un homme (comme par le passé).

La démarche de Jeannine est de bon aloi ainsi que fondée sur une démarche chaleureuse. Dans son aspect émotionnel, Janine signe l'éveil face à l'intelligence du cœur féminin en s'accordant aux vibrations d'entraide fraternelle et régénératrice de l'éclat radieux de l'existence. Elle brille par sa présence et solutionne les difficultés par l'affection qu'elle témoigne (Soleil).

Par contre, Jeannine semble se consumer puisqu'elle "apporte" son énergie sans trop transparaitre dans son propre jeu. Elle ne "parait" pas donc n'existe pas pour elle même. On pourrait dire qu'elle se sent "appelée", chargée d'une vocation celle de guider cet homme vers la reconnaissance d'un changement d'état et de nature afin de se préparer à un grand passage. De cet "Empereur" il évolue vers "l’Hermite". Il a déposé son sceptre, il n'agit plus sur sa volonté. Il se prépare à abandonner quelque chose.

Jeannine serait elle présente afin d'aider cet homme à effectuer un travail de deuil ? L'ambivalence est perçue dans ce tirage car elle n'ose "partir" et "abandonner" ce monsieur qui mute vers un changement (celui du passage de la vie vers autre chose - Arcane XIII).

Deux possibilités sont à envisager:

D'une part: Cet homme semble effrayé par sa transformation et sa perte de moyen. Une grande peur face au changement provoqué par son affaiblissement physique (Maison-Dieu / Arcane XIII). Ne chercherait-il pas une réaction sensée, positive de Jeannine par sa sensation de renfermement ainsi que la croyance d'être condamné à être malheureux? Sur une courte période pouvant aller jusqu'à six mois, il se serait vu "chuter", en diminution sur le plan physique, moteur, psychologique (Empereur / Hermite / Maison-Dieu / Arcane XIII).

Et d'autre part: Malgré les angoisses perçues et grâce à l'aide de Jeannine, il s'éveille à une nouvelle énergie celle d'une force défiant la mort dont celle-ci est à l’œuvre de notre existence. Cette force aspire au détachement complet pour rencontrer, au travers de la prière et la foi, les énergies du ciel. Il apprend à se préparer à la pleine acceptation de ce qu'il y a de plus haut que lui (Jugement).

Solution:

On peut voir Jeannine comme la personne ou le canal qui va permettre à cet homme de passer d'un plan à un autre. Elle le préparerait à effectuer un voyage des profondeurs de son être vers la réconciliation de la vie. Visant le rééquilibrage des énergies avec la pleine conscience qui permet l'éveil et le miracle à l'intérieur de l'être.

Une autre vue peut également en découler: Jeannine instaure une prise de conscience sur la réalité de l'affaiblissement vécu par ce monsieur et d'une obligation de trancher sur sa propre maison (Maison-Dieu / Arcane XIII). Ne serait-il pas plus en sécurité "entouré" et aux yeux des autres qui veilleraient sur lui? Comme dans une maison de repos (Maison-Dieu/Soleil ), par exemple.

Dans la lecture de ce jeu, on peut y voir l'éveil masculin et l'intelligence de cœur féminin représentés en finalité. Le coté fraternel, solidaire et de l'entraide, joue un rôle fondamental pour sortir de cette impasse qu'est l'éventuelle fin de vie programmée par la "Mort".

Le conseil du tarot pour Jeannine:

Ne serait-il pas déjà de reconnaitre toutes les grandes qualités de cœur dont Jeannine est habitées? C'est une femme solaire, débordante d'amour et de beauté. Sa grande richesse est son degré de soutien et de reconnaissance qu'elle accorde aux autres. Le cœur rempli de confiance et de gratitude, elle sait que l'évolution se fait avec des pas en avant. Sa "bonté" ne doit pas lui faire perdre ses moyens. Elle est en prise avec ses émotions puisqu'elle revit un scénario du passé. Jeannine doit donc retrouver son autonomie affective car une forme de "dépendance" s'installe. Elle commence à se sentir en "prison". Sa vie devient "limitée" car cet homme s'accroche à elle tel un oiseau sur un branche pour ne pas tomber. Elle doit encore pouvoir organiser sa vie et établir des projets de vie avec son entourage, ses amis, sa famille. Elle doit "ré-apparaitre" au travers de "Sa personne" en continuant d'exister autant pour elle et ne pas s'oublier.

La solution pour Jeannine serait d'amener progressivement cet homme à accepter de se libérer de toutes les contraintes matérielles qui le retiennent ainsi que des peurs et angoisses qui l'assaillent. Une forme de dépouillement est nécessaire. Jeannine l'a déjà acquise par son expérience avec son mari. Elle a compris la puissance de la foi, la maitrise par la prière et l'abandon dans la confiance au "divin". Elle sait communiquer son énergie solaire. Elle peut également lui soumettre le passage vers une autre "maison". Celui d'une maison de repos pour éviter à cet homme la mise en échec au niveau inconscient de ses activités ou du désir de supprimer ses jours. Jeannine pourra alors retrouver sa joie d'avoir accompli un acte positif et d'aboutissement spirituel tout en regagnant la liberté dans sa propre vie.

En conclusion:

Les yeux écarquillés, la bouche souriante, Jeannine se sent heureuse de notre échange car tout ce qu'elle ressentait intimement sans oser l'affirmer s'est exprimé au sein de notre consultation. Ses intuitions parlaient "justes" pour elle.

Mais l'entendre de la bouche d'une tierce personne est plus facile à écouter pour pouvoir finalement prendre des mesures adéquates. Elle m'explique alors que le conseil donné par le tarot est le moment le plus important puisque c'est ce qu'elle attendait. Un processus de libération est visé et Jeannine peut repartir le cœur léger.

Govenka






Bonjour à toutes et à tous!

C'est avec un grand plaisir que je reviens vers vous aujourd'hui pour vous parler de quelque chose... Cette semaine, une expérience pertinente vécue en consultation vaut la peine d'être abordée sur ce que le tarot apporte en temps réel au moment où on le consulte.

Pour rappel, le "Tarot" est un mot mystérieux d'origine énigmatique. Selon Antoine Court de Gébelain, ce mot vient de l'Égypte : "TAR" = Chemin "RO" = Royal Ainsi le tarot serait la "Voie Royale".

Une dame d'une quarantaine d'années s'installe face à moi dans mon bureau. Son regard noisette est perçant, profond, troublé d'une émotion vive et chargée de colère et de désappointement. Assise devant moi, les larmes aux yeux, le souffle coupé. Au travers du silence, elle cherche ses mots et je ressens que c'est elle qui doit avant tout parler et faire face à l'inéluctable rencontre. Courageusement elle me dit: "Je suis SDF, il me faut des réponses, quel est le bon chemin, j'ai tout perdu..."

Son tirage: L'urgence de la situation est qu'en quinze minutes, Fabienne devait repartir avec des outils utiles pour reprendre sa route Elle effectuait une "halte" auprès de moi...fatiguée, épuisée.

Je me suis fondue dans cette structure cosmologique du tarot pour rapidement faire ressortir tous les symboles significatifs et déterminants pouvant l'aider. De surcroît, les détails de son jeu, les chiffres, les lettres, les mots, les lames parlent d'un ensemble de rapports déterminés et rigoureux et confèrent à son tirage toute sa force et sa cohérence logique avec ses aspects codifiés.

Fabienne parle peu, quasi "pas", j'ai donc préféré rester logique et concise pour ne pas la brouiller.

Au regard de son tirage, Fabienne a effectué un changement de territoire longuement réfléchi mais quand même dans l'hésitation. (lune, mort/mat)

Elle a révolutionné toute sa profondeur pour "agir". Sa dimension de"mère" semble fortement engagée en croyant aller vers un renouvellement et vers une réalisation. (lune...Monde/Papesse) Elle agit au nom de son cœur, malgré les réticences dictées par sa conscience lui demandant de regarder son chemin périlleux déjà abattu dans l'angoisse. Son but étant très certainement le "rapprochement" envers un enfant, un garçon. (Monde/ Bateleur) Reconquérir un défi mis de coté depuis de nombreuses années. Le point d'achoppement tombe sur deux lames "clés" ( diable/Roue de fortune) visant en solution le dépassement d'une situation évoquée par une dépendance psychique où un comportement autopunitif semble engagé comme un schéma répétitif chez elle. Elle doit sortir de cela. Il est clair que son fils et le père sont étroitement liés dans le problème qu'elle vit. (Diable/Empereur) Le lieu d'ancrage la renvoie à sa relation et son attache avec sa dimension familiale et son père. Le comportement du son compagnon réactive une ancienne blessure et colère. Il est donc devenu l'antagoniste et le miroir d'elle-même. Elle doit prendre conscience de l'origine réelle de sa colère qui est dirigée contre un archétype paternel perçu comme destructeur.

Fabienne m'explique enfin qu'elle s'est réfugiée en France par rejet et déni du père de l'enfant qui a voulu prendre à charge son éducation en la faisant passer pour une irresponsable. Elle a perdu ses droits. Ayant elle-même vécu de sa propre famille une maltraitance psychologique, l'abandon d'une mère qui aurait fermé les yeux sur ses souffrances et cherchant à s'accaparer l'enfant de Fabienne.

Son père a démissionné très tôt ne trouvant plus sa place avec sa femme. Il s'est allié de pied ferme avec le compagnon de Fabienne contre sa fille. Après des années de communications interrompues et sous la demande de son fils, celui-ci fait appel à Fabienne, sa mère. Son père boit, lui donne de l'argent et la drogue est proche de lui. Elle a finalement abandonné ses projets en France pour revenir près de son fils. Elle arrive en Belgique, son fils a repris le contact avec son père. Cette fois, c'est eux qui repartent pour la France pour échapper à Fabienne.

Le conseil du tirage de Fabienne:

En somme Fabienne n'a rien à faire ici, elle doit repartir d'où elle vient. Le mouvement "actif" qu'elle a produit pour agir vers son fils doit s'orienter vers elle. Il semble qu'elle doive retrouver une place dans la vie, celle qu'elle ne s'est jamais accordée. Son épanouissement s'articule avant tout vers la reprise d'études et peut être "abandonné". Prendre le temps de s'occuper d'elle avant tout. Apparemment, son lourd passé familial l'aurait empêchée de se réaliser, et se sentant soumise à la douleur en permanence, elle s'est affaiblie jusqu'à se croire incapable d'élever son fils. Elle doit se détacher de son fils qui est sous l'emprise du père et de sa famille pour parvenir à se reconstruire. Elle a le potentiel pour faire des études et se battre. Elle s'est prouvée qu'elle pouvait "agir" pour obtenir de ses propres efforts des résultats positifs. En lâchant prise sur ces énergies destructrices et en se consacrant à un projet personnel, elle parviendra à ce qu'elle veut. Sur ce plan-là, elle peut réussir et une nouvelle vie pourra être envisagée. En avançant, son fils se détachera plus de son père et aura reprit confiance dans le parcours de sa mère, et il la recontactera. Elle semble être plus forte pour renouer un lien avec lui.

Elle m'avoue donc qu'elle a bien abandonné ses études de psychologie à l'université pour ces raisons familiales et que cela reste un vieux rêve. Son jeu démarre bien avec la "Lune" pouvant faire apparaitre un vieux rêve oublié, enterré, retenu sous terre... qui la déchire depuis la venue de son enfant..

Conclusion:

"L'amour de soi" est important, sans amour, aucune réalisation n'est possible. S'affranchir de la souffrance en est la clé. Fabienne s'est toujours sentie "niée, rejetée, non aimée" par sa famille et son conjoint et elle utilise donc le mode de la "dénégation" pour nier et fuir sa souffrance. Sans rejeter son fils, elle va se prendre en main et ne plus se laisser imposer ce qui appartient à l'autre (son ex compagnon, sa famille) . Dire "stop" et bouger, accepter ses capacités tout en s'en donnant les moyens. Elle va enfin "oser".

Fabienne semble apaisée, plus sereine. Elle comprend qu'elle aborde le problème à l'envers. Elle semble d'accord et repart avec un autre état d'esprit pour réfléchir à ce qu'elle va faire.

Lorsque le tarot est consulté au moment présent, il expose une situation précise relatant le problème de la personne qui la guète peut être depuis des lustres. Voici pourquoi il est la "Voie Royale". Je vous souhaite une bonne semaine et à bientôt.

Govenka






Présentation

Bonjour je me présente Govenka... Trente années où j’étudie le tarot avec mes yeux, mes sens, mes perceptions totales, ma pratique, mes déchiffrages…

Toutes les explications bâties sur la tradition, les mythes, l’histoire et la parapsychologie m’ont ramené à l’essentiel : c’est un langage optique et pour le comprendre il faut simplement le regarder. Pour l’intégrer, j’ai dû apprendre et admettre qu’il serait mon guide, mon instructeur, mon Maître.

C’est ainsi que j’officie dans cet univers « La maison de la voyance » où depuis une dizaine d’années, je me prête à aider les nombreuses personnes par l’entremise de cet instrument « Le tarot de Marseille ». Chaque jour, je suis face aux personnes souvent désespérées, venant me trouver en croyant que j’ai un pouvoir extraordinaire. Ils me sollicitent dans l’espoir que je leur apporte sur un plateau d’argent ce qu’ils veulent entendre.

Et chaque jour, je pars du principe que leur destin est entre leurs mains, qu’ils ont leur libre arbitre, que celui-ci est relié à la transformation de leur présent et que pour y tendre des efforts sont nécessaires. Le langage du tarot est purement visuel et par définition peut être lu par tout le monde.

J’initie à la lecture et le tarot devient le lien, la liaison, le trait d’union entre la personne et moi. J’essaie au mieux de structurer la lecture du jeu de manière à ce que les solutions viennent du consultant. Il pénétrera lui-même les messages envoyés de son inconscient pour choisir son chemin le meilleur. Il est essentiel que la personne prenne conscience qu’il est acteur de sa propre vie. C’est dans cet esprit de son utilisation que le tarot va susciter différentes pistes de lecture pour ouvrir des réflexions diverses soit d’ordre spirituel, religieux ou de croissance personnelle.

Le tarot est une œuvre sacrée par essence « parfaite » : ma discipline veut que je me plie entièrement à lui et je l’adopte totalement. Mon travail est d’atteindre une parfaite neutralité, un oubli total de moi-même, un intense don de moi-même autant de mes sentiments, de mes désirs ou de mes opinions pour que je devienne vecteur d’informations et miroir de votre conscience.

Chaque semaine, je vous invite à venir me retrouver sur mon blog et découvrir, en tirant les cartes, comment le tarot interroge l’être humain en le confrontant à son état intérieur ou en l’invitant à l’aventure spirituelle.